Robe, Popy Moreni

  • Popy Moreni

  • don de Popy Moreni
  • Automne - Hiver 1988 - 1989
  • Velours de coton, applications de satin, organdi, broderies de paillettes et de fils multicolores
  • GAL1990.350.11
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Popy Moreni entame sa carrière dans plusieurs bureaux de style dont celui de Maïmé Arnodin. Elle ouvre le sien propre en 1973 et étend ses conseils au domaine de la décoration. Parallèlement, elle ouvre dans le quartier des Halles, une boutique où elle vend ses créations dont les collerettes qui la font connaître. Six ans plus tard, elle présente sa première collection.

Popy Moreni appartient à la génération des « créateurs » pour qui la mode est un moyen d’expression à part entière. Ses créations, inspirées dès ses premières collections, par la Commedia dell’Arte et l’univers du cirque sont ludiques, poétiques et ironiques. Elles sont un prétexte à la fête et à la vie nocturne tellement déterminantes dans le style vestimentaire des années 1980. Mode ou costume de scène ? La question n’est pas forcément pertinente pour la créatrice. Le modèle présenté s’inspire très directement d’un costume de clown transformé en robe. Le noir que Popy Moreni utilise largement pour faire chanter les couleurs ou la blancheur d’une collerette est, ici, traité en velours. Ce modèle illustre bien le style de la créatrice qui dessine avant tout pour des femmes à forte personnalité.

Auteur de la notice : Laurent Cotta