Robe du soir, Agnès

  • Agnès

  • Griffe blanche tissée noir : AGNÈS / MADE IN FRANCE / Mme Havet / PARIS / 7. RUE AUBER
  • Don des héritiers de la duchesse de Talleyrand, née Anna Gould
  • Vers 1925
  • Mousseline de soie rose pâle, broderies de strass et de boules dorées ; franges en mousseline de soie, picotées et brodées au crochet de paillettes transparentes et d’olivettes dorées ; galon de mousseline brodé de strass et de boules dorées. Fond en lamé or et dentelle de fils or.
  • GAL1968.40.56 A et B
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Fille de Jay Gould, magnat américain des chemins de fer, Anna Gould (1875-1961) épouse Boni de Castellane en mars 1895. Le divorce est prononcé en novembre 1906 et, en juillet 1908, Anna Gould se remarie civilement avec Hélie de Talleyrand-Périgord, prince de Sagan.
Une partie de sa très riche garde-robe est aujourd’hui conservée au Palais Galliera.
Du début du siècle jusqu’aux années 1930, cette garde-robe témoigne de la prédilection de sa propriétaire pour la maison Redfern jusqu’à la Première Guerre, pour Agnès ou Jérôme dans les années 1920 et pour Chanel dans les années 1930.
Etincelante de perles et de broderies, qui dessinent parfois des motifs en trompe-l’œil, agrémentée de panneaux flottants et de franges de perles mettant en valeur le mouvement, la robe à danser est emblématique des années 1920. Le coloris rose de cette robe fut très apprécié dans la décennie.

Auteur de la notice : Sophie Grossiord