Robe de style "Marjolaine", Jeanne Lanvin

  • Jeanne Lanvin

  • Griffe ivoire tissée noir et rouge : Jeanne Lanvin / PARIS / 15. UNIS. FRANCE.7. Tampon turquoise : ETE 1920. Au dos, inscription au crayon sur bolduc : 1929.
  • Don de Mademoiselle Jacquemin
  • Été 1920
  • Taffetas de soie changeant bronze, reps jaune, dentelle mécanique argentée.
  • GAL1969.92.4
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

«  Quant au nom de Lanvin, il était lié, pour moi, au souvenir des jeunes filles en robes de style, avec lesquelles j’avais dansé mes premiers fox-trots, charlestons et shimmys. Dans les bals, elles étaient toujours les mieux habillées. » Christian Dior.

La robe de style contribue notablement à la réputation de la maison Lanvin. S’opposant radicalement à la verticalité des années 1920, la taille resserrée et l’ampleur de la jupe en droite ligne des robes à paniers du XVIIIe siècle expriment tout le romantisme de Jeanne Lanvin. Les savantes superpositions des pétales de la cocarde où alternent taffetas et dentelle, les découpes dentelées des longs rubans sont le fruit de la virtuosité des ateliers Lanvin. Un modèle semblable, de couleur verte, est conservé dans le Patrimoine Lanvin.

Auteur de la notice : Sophie Grossiord