Paire de mules, vers 1730

  • Don de la famille de Monsieur Cristóbal Balenciaga
  • Vers 1730
  • Tige « en sablé » à motif floral polychrome sur fond blanc cassé. Doublure et semelle de propreté en cuir mégissé crème ; première de montage, semelle, couvrure du talon en bois et bout dur en cuir de tannage végétal marron.
  • GAL 1979.43.18AB
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Cette paire de mules qui appartenait à la collection privée du couturier Cristóbal Balenciaga est particulièrement remarquable par la technique de son décor, dite « sablé ». Cette dernière est un perlage rappelant les techniques de dentelle à l’aiguille : des fils horizontaux supportent de très petites perles de verre, tandis que des points de feston réalisent un réseau autour d’elles.

Très répandu dans les années 1730 et habituellement employé pour les ornementations de mobilier, le sablé se retrouve également sur divers accessoires de mode, bourses, pochettes ou encore porte-aiguilles, dont le musée Galliera possède de précieux exemplaires. Toutefois, les chaussures ainsi décorées sont extrêmement rares, et il n’existe, à notre connaissance, qu’un seul autre exemple de chaussure en sablé, conservée au Museum of London (n° inv. 28.7/3a).  

Auteur de la notice : Marie-Laure Gutton