Habit et pantalon ayant appartenu à Louis XVII, Louis Charles de France, duc de Normandie, (1785 – 1795)

  • Vers 1792
  • Taffetas de soie rose, boutons ronds en bois recouverts de fils de soie roses.
  • Habit : Gal 1992.478.1 et pantalon : Gal 1987.2.47
  • Aquisition Ville de Paris
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Dans les années 1790, l’aristocratie française, à l’imitation de la reine Marie-Antoinette, adopte un habillement d’un genre nouveau pour les jeunes garçons : le costume dit « à la matelote » ou « à la marinière », inspiré par la mode anglaise. L’élément novateur est le pantalon, emprunté au vestiaire paysan et marin d’Ecosse et d’Irlande. Souvent rattaché à une veste boutonnée, il est associé à une chemise à col plissé et à une ceinture drapée à  la taille. Le costume du dauphin, proche de l’habit à « la matelote » est un bon témoignage de l’anglomanie des années 1780. Á la veste s’est substitué ici un habit à col haut et à revers, imitation des habits à col rabattu masculins, l’ensemble tenant à la fois du vestiaire purement enfantin et de celui des adultes.

Auteur de la notice : Pascale Gorguet-Ballesteros