Habit d’homme, vers 1660-1675

Habit dit de Saint François de Sales (1567-1622)

  • Vers 1660-1675
  • Drap de laine bleu, doublure, sergé de laine bleu, boutons en bois recouverts de passementerie en soie bleue.
  • GAL 1996.181.1
  • Don de madame Goutenoie
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Ce costume est un témoin insigne de la transformation spectaculaire de la mode masculine entre 1660 et 1670. L’habit,  alors appelé justaucorps, supplante le pourpoint court, unifie la silhouette masculine et souligne son aplomb. Complété par une culotte étroite  et un vêtement de dessous de coupe similaire, il compose le costume trois pièces toujours actuel au XXe siècle.

Cet habit se singularise par une forme légèrement évasée et deux poches horizontales situées au bas des basques. Il se ferme par 46 boutons. Les fentes d’aisance pratiquées aux emmanchures, la solidité des étoffes et des brides qui renforcent les coutures suggèrent un vêtement utilitaire, probablement de voyage et de très bonne facture.

Conservé pendant deux siècles dans une même famille, accompagné d’un acte de succession de 1748, il passait pour une relique de Saint François de Sales. Si le saint savoyard, décédé en 1622, ne peut l’avoir possédé, la forme de ce vêtement est cependant contemporaine de ses dates de béatification et de canonisation en 1661 et 1666. Peut-être lié à l’une des nombreuses confréries de saint François de Sales fondées à la fin du XVIIe siècle, cet habit est l’unique exemple de la mode masculine de cette période conservé dans les collections publiques françaises.

Auteur de la notice : Pascale Gorguet-Ballesteros