Vogue Paris Foundation 2015

Le 6 juillet 2015, le second gala de la Vogue Paris Foundation réunissait un parterre de personnalités de l'univers de la mode et de la création au Palais Galliera, une soirée donnée en faveur des collections contemporaines du Palais et organisée avec le soutien des plus grandes maisons.  

Pour cette deuxième édition, les pièces sélectionnées ont été regroupées autour de l’œuvre de quatre femmes : sept chefs d’œuvre de haute couture de Madame Grès, huit robes de défilés par Martine Sitbon, huit pièces sculpturales de Sybilla et trois tirages par Deborah Turbeville. La Vogue Paris Foundation a également voulu souligner l’importance de nouveaux créateurs, parmi lesquels Aganovich et Anréalage.
Certaines pièces ont permis de renforcer les fonds importants du Palais Galliera. Ainsi, ont été proposées deux robes du soir haute couture de Christian Lacroix, une mini robe-cuirasse Paco Rabanne, printemps-été 1967, et trois pièces majeures complétant le fonds Raf Simons, pour sa propre griffe de mode masculine. 
Enfin, deux dessins originaux réalisés par l’artiste Antonio pour l’Uomo Vogue en 1970, ainsi que deux tirages photographiques réalisés par Steven Meiseil représentant le top modèle Linda Evagelista en 1991, sont entrés dans les collections car ils reflètent l’esprit des décennies qui les a vu naître.

Ce patrimoine, enrichi aujourd’hui, constitue les expositions en puissance de demain. Les vêtements de jour ou du soir, les robes et les prototypes de création racontent leurs auteurs, bien plus que les podiums et les mises en scène de fiction. En collaborant à l’enrichissement de nos collections, par des dons en nature ou sous forme de mécénat, chacune des maisons de mode sollicitées contribue à cette lecture du musée qui consiste à privilégier l’acquisition des oeuvres davantage que les décors éphémères qui s’évanouissent.

Les maisons Balenciaga, Burberry, Céline, Chanel, Chloé, Fendi, Givenchy, Hermès, Isabel Marant, Lanvin, Maison Margiela, Martine Sitbon, Miu Miu, Prada, Raf Simons, Rick Owens, Roger Vivier, Saint Laurent, Schiaparelli, Sonia Rykiel et Versace ont permis d’accroître ainsi les collections du musée de pièces phares qui seront à n’en pas douter les modèles et les exemples pour demain.