Les temps forts de l’année 2016…

Christian Lacroix, ensemble du soir "Coup de roulis" haute couture A/H 1991-1992, collection Palais Galliera - © Katerina Jebb / Galliera

Christian Lacroix, ensemble du soir "Coup de roulis" haute couture A/H 1991-1992, Collection Palais Galliera - Prêt au Mitsubishi Ichigokan Museum pour l'itinérance de l'exposition "Paris Haute Couture" - © Katerina Jebb / Palais Galliera, Paris

Le Palais Galliera propose une programmation in situ et une actualité hors les murs ambitieuse qui mettront son patrimoine à l’honneur.


Le Palais Galliera présentera in situ une nouvelle exposition, intitulée "Anatomie d’une collection", qui ouvrira le 14 mai 2016. Qui porte quoi ? Telle est la question posée par cette prochaine exposition qui est aussi une invitation à découvrir la richesse du fonds du musée de la Mode de la Ville de Paris.

Deux autres expositions partiront en itinérance à l’Étranger, après leur succès parisien. "Paris Haute Couture", qui avait accueilli plus de 200.000 visiteurs à l’Hotel de Ville de Paris en 2013, sera présenté au Mitsubishi Ichigokan Museum à Tokyo, du 3 mars au 21 mai 2016. Quant à "La Mode retrouvée. Les robes trésors de la comtesse Greffulhe", elle partira au Musée du FIT (Fashion Institute of Technology) à New York à l’automne 2016. L'exposition sera rebaptisée "Proust's Muse" pour le public américain.

L’année 2016 sera aussi marquée par des prêts exceptionnels qui seront l’occasion de faire découvrir les collections hors de leurs murs, en France et à l’Étranger :

. À Paris, les visiteurs du Jeu de Paume pourront découvrir une série de clichés prêtée pour l’exposition "François Kollar, un ouvrier du regard", du 9 février au 22 mai 2016. Ces images sont issues du fonds Kollar, constitués de 80 tirages d’époque, que le Palais Galliera avait acheté en 1984 ; elles seront exposées pour la première fois pour illustrer une partie du travail du photographe qui a été un collaborateur régulier des studios de mode et des revues Plaisir de France, Le Figaro Illustré et Harper‘s Bazaar, pour lesquels il a collaboré pendant plus de quinze ans.

. Le public parisien pourra également découvrir plus de 20 pièces de vêtements et d’accessoires datant des années 1940 - tailleur, robes, manteaux, chapeaux, chaussures…- que le Palais Galliera prête au Musée du Général Leclerc et de la Libération de Paris-Musée Jean Moulin pour l’exposition "Antoinette Sasse. Rebelle, Résistante et mécène", du 12 avril 2016 au 29 janvier 2017).

. Au Japon, 150 pièces de vêtements et d'accessoires datant du XIXe siècle aux années 1940 suivront l’exposition "Volez, voguez, voyagez – Louis Vuitton" (du 23 avril au 19 juin 2016), après avoir conquis le public du Grand Palais au tout début de l'année 2016.

. Enfin, les visiteurs du Canadian Museum of History de Gatineau pourront admirer, dès le mois de juin 2016, 9 pièces de notre département de costumes du XIXe siècle. Ces pièces - un habit d’homme, une robe et quelques accessoires - sont à nouveau prêtées pour l’itinérante de l’exposition "Napoléon et Paris" que le Musée Carnavalet-Histoire de Paris avait présentée en 2015.